La race

Le cheval existe en Camargue depuis la plus Haute Antiquité. C’est l’une des plus anciennes races du monde, déjà connue des Phéniciens. La Race du Cheval Camargue, officiellement reconnue par les Haras Nationaux en 1978, possède son livre généalogique (stud-book).

 

 

Avantages et qualités

Ses qualités

Le cheval Camargue se limitait autrefois à une activité rurale (agricole et pastorale).
Son mode d’élevage inchangé préserve fidèlement ses qualités originelles qui en font un cheval complet, aujourd’hui reconnu propre à toutes les disciplines de loisirs et de sports :

  • Les épreuves de maniabilité en lesquelles il excelle.
  • Le dressage où il est un partenaire idéal des jeunes cavaliers et sachant étonner les plus chevronnés.
  • Le saut d’obstacle : franc à l’abord, rond et dynamique.
  • L’attelage : il y démontre la trempe de son caractère, auquel il allie son souffle et sa résistance.
  • La randonnée pour lesquelles il est particulièrement apprécié car il est peu émotif, endurant, il passe de partout grâce à un pied très sûr et sa taille modeste l’avantage souvent sur les terrains difficiles.
  • Les épreuves d’endurance où ses succès lui valent une juste et enviable réputation.
  • en compétition sur son terrain de prédilection qui est l’équitation de travail, discipline des plus dures et des plus complètes, il rivalise souvent à son avantage avec les chevaux des races concurrentes : espagnols, portugais, italiens, argentins ou américains.

Ses avantages

D’une rusticité sans égale, une énergie farouche, le cheval Camargue vit en semi-liberté dans les marais et les sansouïres été comme hiver.
La permanence des conditions de vie d’élevage extensif en semi liberté s’affirme comme le garant essentiel de la pérennité de la race. Les chevaux s’y trouvent confrontés aux excès d’un climat, certes privilégié par son ensoleillement, mais souvent sévère : vents violents, humidité fréquente, froid mordant, touffeurs de l’été aggravées par le harcèlement de myriades d’insectes voraces…
Ces conditions ont façonné une race d’une exceptionnelle rusticité, capable de s’y multiplier et de triompher des intempéries ; une race remarquablement endurante à l’effort, d’une singulière frugalité.

Avantages et qualités