L’éthologie en Camargue

ethologie

Apprendre à apprivoiser un animal normalement habitué à évoluer en toute liberté est bien souvent au cœur des préoccupations de tous les éleveurs équins. Favorisant l’instauration d’un état de confiance entre l’homme et le cheval, mais également le respect de l’animal dans ce qu’il a de plus sauvage, l’éthologie est une science à laquelle les manadiers de Camargue sont amenés à réfléchir. Une nouvelle façon de s’occuper des chevaux… mais aussi et surtout d’étudier leur tempérament en vue d’optimiser leurs performances et de les amener à exceller dans différentes disciplines. Décryptage…

Un animal social

Vivant en hordes à l’état sauvage, le cheval est un animal qui n’est absolument pas destiné à vivre seul. Ayant un besoin vital de communiquer de manière tactile en favorisant un contact rapproché avec ses pairs, l’équidé touche, flaire et communique en permanence avec ses congénères. L’isoler, dans un box notamment, c’est le priver de ces échanges indispensables à son développement et donc l’orienter vers un tempérament agressif difficilement domptable.

Permettant l’élaboration d’un partenariat solide basé sur la collaboration et une sensibilité certaine entre l’homme et l’animal, l’éthologie, comme elle est notamment pratiquée en Camargue, est une approche des plus intéressantes, intuitive et corporelle qui permet d’établir un langage entre le cheval et son éleveur ou cavalier.

Une communication corporelle

Offrant la chance de mettre en place à la fois confiance et respect mutuel cette technique est un véritable vecteur de communication puisant ses sources dans la médecine et la zoologie. Par son attitude et son comportement, l’homme transmet un message qui devient perceptible et surtout compréhensible pour le cheval et assure un contact qualitatif et pérenne entre les deux parties destinées à travailler ensemble vers un objectif commun.

Une relation harmonieuse, un cheval attentif et en confiance, des tensions apaisées, l’éthologie est la solution à de nombreuses difficultés relatives au domptage d’animaux craintifs. La région Camarguaise étant un haut lieu du cheval sauvage, il nous semblait primordial de vous présenter cette nouvelle approche.

Réagissez à cet article