La Camargue gourmande

cuisine Camargue

Influencée très tôt par son environnement direct et les ressources naturelles disponibles au cœur de ses marais, la cuisine Camarguaise a des parfums de Provence très prononcés et nous propose une multitude de saveurs agréables et gourmandes.

S’inspirant avec justesse des produits de son terroir, la cuisine Arlésienne appelée aussi Camarguaise, entre poissons travaillés et transformés pour en dégager tous les arômes, viande de taureau en sauce mais aussi petits plats goûteux baignant dans la succulente huile d’olive, est une véritable et incontestable invitation à la gourmandise…

Les traditions passent derrière les fourneaux

  • Connue et appréciée de tous les provençaux et sudistes, la fougasse ou pompe à huile est l’une des gourmandises préférées à préparer à la maison. Salée agrémentée d’olives, de noix, de fromage ou encore de lardons, elle se déguste également sucrée et parfumée à la fleur d’oranger notamment à Aigues-Mortes et Grasse.
  • La soupe Arlésienne rappelle la célèbre potée Auvergnate, composée de viande, de petits légumes hivernaux mais également de riz de Camargue pour lui donner toute son épaisseur.
  • La soupe de Tellines, c’est LA soupe par excellence de la Camargue, alliant petits coquillages en coquille, rasade de pastis, ail, huile d’olive mais également herbes de Provence.
  • Le saucisson d’Arles est un mélange de viandes maigres, savamment épicé, idéal pour l’apéritif.
  • Le riz rouge complet de Camargue, texture croquante et saveur singulière…. L’emblème de cette bien jolie région.
  • La Gardiane de taureau, plat en sauce qui rappelle le bourguignon et accompagne avec justesse un plat de riz.
  • Le sel de Camargue, épais et très parfumé, cultivé dans les marais salins depuis le Moyen-âge.

 

Célébrée à la fois par les artistes peintres, les grands chefs cuisiniers, mais également par tous les amoureux d’une nature sauvage et préservée, comme de traditions ancestrales, la Camargue peut se targuer d’être référencée parmi les plus belles régions de France.

 

Réagissez à cet article