Bernis, village d’origine de Ruy Blass

village Bernis

Ruy Blass de Bernis, le cheval de Camargue, a fait ses preuves depuis son entrée en compétition. Il n’avait alors que trois ans. Dans les épreuves de tri notamment, il faisait l’objet de très bonnes appréciations de la part du jury. Faisant figure de modèle de la race Camargue et fort d’un patrimoine génétique exceptionnel, il est à ce titre très sollicité pour la saillie.

D’un tempérament stable et doux, le cheval  Ruy Blass de Bernis s’avère être une excellente monture aussi bien pour un confirmé que pour un débutant. Il se comporte également très bien en présence des enfants.

Ses aptitudes pour l’attelage et l’obstacle sont confirmées. Ses innombrables qualités en font un cheval d’exception.

Le village de Bernis

Actuellement, Ruy Blass vit à Bernis, près de sa région d’origine, la Camargue, où ses ancêtres galopaient en toute liberté avant d’être domptés par l’Homme. Considéré comme l’une des races d’équidés les plus anciennes du monde, le cheval Camargue est mentionné dès la Rome antique.

Bernis est située à seulement 10 km de Nîmes, entre Milhaud et Uchaud. La commune, dont une partie se trouve sur la plaine de la Vistrenque, est traversée par la route nationale 113. Elle partage ses frontières administratives avec les communes d’Uchaud, Aubord, Milhaud, Nages-et-Solorgues et Langlade.

La commune de Bernis est, à l’instar de 79 autres communes, membre du Schéma de cohérence territoriale SCOT du sud du Gard et est également l’une des 41 communes du Pays Garrigues Costières. La présence de l’homme sur le territoire de la commune remonte à l’époque préhistorique aux alentours de 3000 av. J.C, en bordure du Vistre.

Elle est mentionnée pour la première fois dans une charte du cartulaire de l’église Notre Dame de Nîmes datant de 925 ap. J.C., sous le vocable de « Villa Bernice ». Bernice étant le patronyme du propriétaire de ce domaine.

Réagissez à cet article